menu
Devis
Retour

Environnement

La valorisation de l’urine humaine en engrais pour l’agriculture

16 juin 2022

Depuis 2020, un partenariat existe entre Happee Services et la start-up Toopi Organics. Un rapprochement fondé sur la revalorisation de quelque chose qui a toujours été considéré comme un déchet : l’urine humaine.

Favoriser l’économie circulaire

Le principe fondateur de ce partenariat entre les deux entreprises est simple : la réutilisation de l’urine humaine qui peut servir de biostimulants utiles en agriculture et en industrie. Les deux groupes sont totalement complémentaires, d’où l’idée de ce rapprochement : Happee Services offre une solution de collecte à grande échelle en étant expert de la location de sanitaires pour tous les événements d’Île de France gérant ainsi de nombreux déchets humains dont de grosses quantités d’urine humaine. L’entreprise Toopi s’occupe elle de transformer et de valoriser cette urine récupérée afin de lui donner une seconde vie tout en proposant un substitut aux engrais chimiques pour de l’agriculture à grande échelle.

L’objectif de collecte pour Happee Services est de 300 m3 sur l’année 2022, des chiffres importants permis par des accords avec des grands événements. Par exemple, des collectes sont prévus sur tous les manifestations organisées par le consortium Stade de France. Des événements qui devraient permettre la récolte de près de 80 m3 cette année.

Une collecte assurée par Happee Services

Les équipes de Happee Services se chargent – en accord avec nos différents partenaires – de la récolte de l’urine sur les différents événements parisiens qui sont couverts tout au long de l’année. L’urine peut être collectée sur plusieurs types de matériels déployés sur les manifestations : des urinoirs masculins et des urinoirEs fémininEs, notamment ceux développés par notre partenaire MadamePee, nos modules Bostia ou de nos caravanes sèches. Tous ces matériels ont le point commun d’être sans eau proposant une solution plus vertueuse pour l’environnement.

Tout un processus de collecte est ensuite réalisé par Happee pour que l’urine qui sera transmise à Toopi puisse être valorisée. Les matériels sur lesquels la collecte va être effectuée sont d’abord préparés en amont par les équipes. En effet, un stabilisant est intégré aux urinoirs pour permettre de stopper la formation d’ammoniac, responsable des odeurs. Après exploitation de ces matériels par les utilisateurs, l’urine est prête à être récupérée. Les collecteurs réalisent un test de conformité sur cette dernière pour vérifier si l’acide a bien fait son travail : il ne doit pas y avoir de problème de PH, ni de déchets qui sont rentrés en contact avec l’urine. Si le test est concluant, les cuves des matériels utilisés peuvent alors être pompées. Les équipes de Happee Services utilisent un système dédié installé sur les camions hydrocureurs acheminant l’urine directement dans les cuves dédiées à la revalorisation. Enfin, ces cuves sont stockées dans les entrepôts de l’entreprise à Drancy avant d’être envoyées dans les locaux de Toopi pour que le travail de transformation de l’urine commence.

cuves valorisation de l'urine

Une valorisation de l’urine par les équipes de Toopi Organics

Toopi Organics, start-up fondée en 2019 a développé – et breveté – une solution pour convertir l’urine en biostimulants pour l’agriculture et l’industrie. Cela est possible puisque l’urine humaine est riche en Azote, Phosphore, Potassium et en micronutriments. Des éléments qui ont un apport fertilisant pour les sols offrant un excellent milieu de culture pour les microorganismes. Encore est-il qu’il faut une transformation pour que l’urine devienne utilisable par les agriculteurs.

C’est pourquoi, la première usine nécessaire à valorisation de l’urine est née cette année à Loupiac-de-la-Réole, proche des locaux de l’entreprise en Gironde. La transformation s’effectue par l’injection de microorganismes dans l’urine qui sert de support de croissance afin de créer des biostimulants. Après fermentation, un produit final peut-être récupéré. Un produit qui solubilise le phosphore retenu dans les sols et stimule le développement des plantes et des racines. Cette usine est la première pierre de l’édifice Toopi qui souhaite que ces usines se multiplient au plus proche des lieux de collecte favorisant ainsi les circuits courts.

Une usine est par exemple prévue proche de Paris ce qui accélèrerait la transformation de l’urine collectée par Happee Services. L’urine, une fois transformée peut être dispensée sur des hectares entiers de champs de culture en remplacement de certains engrais chimiques néfastes pour l’environnement. Elle offre aussi une seconde vie à l’urine qui peut ainsi devenir une ressource utile pour l’homme.

Nos conseils